Histoire de Bondage: Nouvel espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Bondage: Nouvel espace

Message  Chapelier Fou /Mad Hatter le Jeu 28 Jan - 2:22

Nouvel espace

Le vide obscur, le grand espace lacunaire, c’est là que l’exploration spatiale se révélait dans son infinité là où l’inexplicable gravité galactique permettait de maintenir les liaisons entre les grands éléments ou plutôt de ralentir ce délitement, le vaisseau Frèdra devait faire attention pour s’assurer de rentrer à bon port, l’autonomie énergétique du vaisseau était limité pour sa propulsion, les panneaux solaires n’étaient d’aucun secours à cette distance de la plus proche étoile, et il n’est pas absolument pas question pour le pilote de finir à la dérive dans le vide absolu, ça non. L’expansion de l’exploration du secteur avait été décidée suite à la récupération sur une lune d’un engin spatiale archaïque avancé, l’appareil nous avait permis d’observer que cette espèce avait une prétention à l’observation et à l’échange au moment de sa conception remontant à plusieurs millénaire à cette époque, la société se trouvait en S.N.V, l’amiral soutenait la recherche de la source de l’engin, la propulsion de l’appareil était ridiculement faible mais démontrait une maitrise adroite de la gravité.

Le spectroscope nous annonce la présence d’une planète dans les environs ou d’un satellite à quelques unités lumières d’ici. Le pilote veut que l’équipe scientifique artistique se prépare.
Les relevés spatiaux semblent nous indiquer l’absence de vie active sur cette planète, en revanche des traces de construction élaborées sont bien présentes si cette planète a été abandonné elle l’a été en bon ordre, les relevés sur le terrain pourraient nous permettre de dénicher plus d’indices, quand nous aurons réussi à nous poser en évitant les restes de satellites artificiels archaïques de cette population.

Par bonheur pour nous chercheurs les populations semble avoir codé leurs savoirs dans des ouvrages matériels diversifié les autres supports sont pour le moment inexploitable en l’état tant que nous n’aurons pas réussi à déterminer la quantité d’énergie à délivrer aux appareils par chance les unités de mesures sont standardisés, nous avons réussi à mettre la main sur une reproduction de leur corps dans une annexe, nous pouvons estimer comment leurs corps à noter que chez cette population il semblerait que deux structures corporelles très semblable dominaient.
Ce qui risque par contre de marquer un vif intérêt chez les profanes à notre retour dans les espaces confédérés : c’est l’art pictural est en sculpture de corps représentés enchevêtres, lors de l’analyse dans la zone rectangulaire nous avions remarqué constaté la présence de pavés, il s’est avéré qu’il s’agissait de tombes pour tous, dans beaucoup nous avons vu les corps enserrés par des chaines le plus souvent en métal ou en alliage mais même pour certains en verre…
À l’intérieur du verre aux endroits touchant le corps on observe des traces des traces de combustion de fibre, tout-porte à croire que l’enserrement dans du verre s’est fait peu de temps avant la mise en tombeau. Nous ne sommes actuellement pas capables de dire s’il s’agissait d’un rite purement funéraire ou d’une pratique religieuse comme un sacrifice, il nous faut aussi noter la présence dans la bouche d’objets sphériques ou longitudinaux dans la « gueule » des individus ou en travers. Les vêtements qui nous sont parvenus sont faits d’une matière en plastique qui devait tenir au corps. À noter que ces vêtements semblent être plutôt portés par un sous-groupe de cette espèce, peut-être est-ce un signe de supériorité ? Il nous faut pousser les études pour les mécanismes sociologiques de cette société. La traduction de ces ouvrages qui sont pour nous codés serait d’un apport non négligeable.

Chapelier Fou /Mad Hatter

Messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum